Skip to content Skip to footer

L'IndyCar se prépare pour Nashville et "le départ le plus fou de l'année" !

Ce soir, sur les coups de 23h45, le drapeau vert sera agité sur la première édition du Music City Grand Prix, à Nashville ! Une toute nouvelle épreuve en ville qui promet, et qui a le potentiel pour devenir l’une des épreuves les plus populaires du championnat IndyCar.

Nashville a déjà accueilli l’IndyCar, jusqu’en 2008, sur le Nashville Superspeedway. Le retour de la discipline se fait sur un circuit en ville, tracé en partie autour du Nissan Stadium, et qui va surtout voir les pilotes sur un pont !

Le pont commémoratif des anciens combattants de la guerre de Corée pour être exact. Il sera parcouru dans les deux sens et verra les vitesses les plus élevées du circuit, avec près de 300 km/h avant le virage 9. Au vu des essais libres et des qualifications, les pilotes auront fort à faire sur ce pont, extrêmement bosselé.

Le départ sera donné au pied du pont, alors que l’arrivée sera elle jugée plus proche du stade de football américain. Colton Herta, qui s’élancera de la pole position, a jugé que l’on risque de voir “le départ le plus fou de l’année”, le pont étant très large, et offrant aux pilotes la possibilité de plonger à l’intérieur pour le premier virage de la course.

Le circuit urbain de Nashville risque fort d’offrir un défi particulier aux pilotes, et peut rappeler à certains la piste de Bakou en Formule 1, avec d’une part une portion en ligne droite très rapide, et d’autre part des virages sinueux, en ville.

Près de 60 000 spectateurs seront présents pour la course ce dimanche soir, la promotion autour de l’événement semble avoir fonctionné. Reste à voir si l’épreuve pourra durer dans le temps, contrairement à San José, Denver, Baltimore ou Sao Paulo…

Avec 80 tours au programme, l’épreuve promet, et bien que Colton Herta domine le peloton depuis vendredi, rien ne garantit sa victoire…

Leave a comment

Restons en contact !
AncoraThemes © 2021. All Rights Reserved.